Comment organiser sa vie de famille ?

Aujourd’hui, je vous propose d’aborder le sujet : comment organiser sa vie de famille ?

comment organiser sa vie de famille

« Dépêche toi, on va être en retard ! »

Quel parent n’a pas répété cette phrase mille fois ? Nombreuses familles se demandent justement comment organiser sa vie de famille – entre contraintes et loisirs ?

Le rythme de vie des familles est extrêmement compact et l’épuisement finit par guetter dans le tiroir où nous entassons nos to do lists quotidiennes. Du côté des enfants, la fatigue se fait aussi sentir mais aussi tout un tas de maux associés (trouble de l’attention, énervement, etc.).

Trouver l’équilibre entre contraintes et moments de détente est un véritable challenge.

Comment organiser sa vie de famille

Vivons-nous dans un monde de contraintes ?

Une partie de la vie d’adulte est de faire avec des obligations- certaines vont d’ailleurs être plus faciles à gérer que d’autres. Tout cela est très subjectif. Chacun va se débrouiller comme il peut avec ce monde adulte.

Lorsque nous devenons parent, il faut pouvoir supporter qu’un autre, différent de nous, soit entièrement dépendant de nous. Le petit d’Homme a sa naissance ne peut survivre si son ou ses parents ne s’occupent pas de lui. Bien que l’enfant grandisse, le cadre de vie (éducation, valeurs, etc) dont il a besoin va être garanti par le parent. De ce fait, le parent peut avoir la sensation – à juste titre, que son temps ne lui appartient plus totalement. De son côté, l’enfant peut se sentir limiter par son parent à cause des règles familiales. Néanmoins, le cadre et les limites sont des essentiels afin que l’enfant grandisse en sécurité physique, psychique et émotionnelle.

Les choses se compliquent quand on y ajoute le mode de fonctionnement de nos sociétés modernes.

Toujours plus…

Dans nos sociétés modernes où l’adulte court partout, le parent court lui aussi et l’enfant suit derrière avec ses baskets clignotantes.

Comment sommes nous arriver à des organisations familiales où il n’y a aucun temps mort ? Ou toutes taches semblent être une obligation ? Et où tout le monde finit lessivé en fin de journée ? Beaucoup de parents ont aussi l’impression de ne pas voir leurs enfants une fois rentrés – entre les devoirs, la douche, le dîner, etc., la soirée est vite écoulée. Frustration, culpabilité,…beaucoup de parents se sentent dépasser, pas assez bien au quotidien.

Nous sommes dans un monde où tout va à l’enchère. L’avènement de la société capitaliste et de la technologie nous font croire que le bonheur et la réussite ne seront obtenus qu’en suivant tel ou tel schéma, en faisant ci ou ça, en possédant telle ou telle chose. Nous sommes dans le remplissage et aujourd’hui, laisser un enfant s’ennuyer parait insupportable. Vouloir remplir et occuper chaque moment de la journée – que ce soit celle de l’adulte ou de l’enfant, n’est pas forcément la réponse pour devenir quelqu’un.

Psychiquement, le vide est un espace qui peut être extrêmement créatif et créateur. Cela permet aux idées d’émerger, à se questionner sur tout un tas de choses, ouvrir sa curiosité, etc. Le vide est comme le silence en musique, il permet d’avoir un temps de pause, une respiration pour mieux repartir.

Comment organiser sa vie de famille pour un quotidien équilibré ?

Prioriser

Généralement, si nous nous sentons débordés dans nos vies de famille, c’est que nous mettons toutes les tâches au même niveau. Le désir de bien faire est un objectif global que nous pouvons avoir dans nos vies mais est-ce que toutes les tâches que j’impose à la famille sont vitales ? Est-ce que le monde va s’arrêter de tourner si je ne fais pas telle ou telle chose avec les enfants ou dans la maison ?

Parfois, passer par un support écrit permet de prendre du recul sur toutes les contraintes que nous nous posons et de faire ce pas de côté qui permet de se dire « est-ce vital ? ». Si ce n’est pas vital, est-ce important ? Et si ce n’est pas important, est-ce que c’est facultatif ? En fonction de comment vous remplissez vos colonnes, vous libérerez de l’espace, de la pression ainsi que de cibler votre énergie et attention.

Avoir des temps délimités et explicites

La notion de temps revient extrêmement souvent dans la vie des familles. Une conseil que je pourrais vous donner est de baliser les journées avec des espaces temporels bien définis : le temps du jeu, le temps du repas, le temps du bain, etc.

Une chose essentielle est de symboliser ces moments dans le quotidien de la famille, que ce soit verbalement qu’au travers d’outils. La communication est vitale pour une vie de famille équilibrée alors n’hésitez pas à annoncer un peu avant à vos enfants sur quel moment vous êtes, combien de temps vous allez avoir pour telle tâche ou activité et annoncer la fin.

Autre point important, la disponibilité. Si vous voulez vraiment que la tâche à faire qu’elle soit du quotidien ou des loisirs ait de la plus value, soyez dans le moment. Portez votre attention et intention à ce que vous faîtes.

Trouver des outils pour vos enfants

En fonction de l’âge des enfants, des petits outils afin de favoriser l’autonomie et leur potentiel peuvent être une aide. Certaines familles vont utiliser des tableaux type Veleda pour inscrire les temps importants de la semaine, d’autres vont utiliser les gommettes et autres stickers pour accompagner l’enfant dans les tâches quotidiennes.

Tant les enfants que nous marchons en partie à la récompense alors félicitez-les et félicitez-vous ! Les félicitations n’ont pas besoin d’être de l’ordre du matériel : une parole, un câlin, du temps ont beaucoup de valeur et de sens.

la fiche du super-héros (à retrouver sur le blog prochainement)

Penser plaisir

Un élément que nous oublions souvent : le plaisir ! Comme si nous nous autorisions pas à profiter et apprécier les petits moments du quotidien. Par exemple, le temps du bain est un temps généralement perçu comme une contrainte. Cependant, ce moment peut être aussi un instant privilégié entre le parent et son enfant avec une discussion, du jeu, etc. Le temps du repas est aussi un moment qui associe convivialité, échanges, etc. Faites en sorte que ces moments ne soient pas trop pollués par les écrans. 

En conclusion…

Allez chercher le plaisir du quotidien, il y a tellement de « petites choses » qui nous font du bien et sur lesquels nous oublions de nous arrêter. Éduquez-vous à pointer le curseur sur ce qui est important ! 

Pour alléger notre esprit, nous devons travailler à modifier notre vision du quotidien. Si je me mets en tête que cela va être dur, je vais ressentir encore plus l’effort que je vais devoir donner pour y arriver. Ayez confiance et teintez votre vie de famille avec bienveillance.

Article écrit pour MyFamiliz

Autre article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *