TikTok, l’application phare du confinement

tik tok dangers

Pendant le confinement, l’application TikTok a tout simplement explosé. Divertissement, occupation, cette application a séduit un plus large public qu’à sa création. Pourquoi ? Qu’est-ce qui fait le succès de TikTok ? Est-ce que cette application est secure pour vous et vos enfants ? Comment l’utiliser au mieux ? Les réponses dans cet article.

Qu’est-ce que TikTok ?

TikTok est la fusion de deux applications chinoises : Musica.ly et TikTok. Aujourd’hui, cette application permet de créer des mini vidéos avec son smartphone. Face caméra, vous chantez en play-back, imitez des répliques de film, reproduisez des chorégraphies, etc. qui seront publiées sur votre profil. Comme pour tous les réseaux sociaux, les utilisateurs peuvent s’abonner à votre compte, liker et commenter les vidéos.

Qui sont les utilisateurs de TikTok ?

Cette plateforme était très prisée par le jeune public, oscillant entre 8 et 14 ans.

En 2018, l’association Génération Numérique, recensait les chiffres suivants :

  • 38,8% des 11-14 ans possèdent un compte sur la plateforme, dont 15% de garçons et 57% de filles.
  • seuls 22,21% des 15-18 ans utilisent Tik Tok.

Il s’agit donc bien d’un phénomène générationnel. Il faut savoir, comme pour tous les réseaux sociaux, la limite d’âge minimale pour s’inscrire sur TikTok est 13 ans. Avant, un enfant ne peut posséder de compte – sauf que nous savons bien que nous pouvons tous modifier une date de naissance pour s’inscrire sur un site et que rares sont les vérifications.

Depuis la fusion des deux applications, TikTok continue d’attirer la même cible et ratisse encore plus large. Les enfants, tout petits (dès 2 ans), adorent y regarder des vidéos et participer à des mises en scène avec leur fratrie ou leurs parents. Les jeunes adultes et trentenaires s’y mettent également car certains souhaitent rester dans “le game” et on, peut-être aussi l’impression que “la fête” a lieu sur cette application.

Au cours des derniers mois et d’autant plus avec le confinement, nous y voyons débarquer célébrités, influenceurs, bloggers, etc. en tout genre. L’application aurait lancé une grande campagne marketing afin de rémunérer ces personnes influentes afin de mettre en avant leur utilisation de TikTok – cependant, je n’ai pas trouvé de sources fiables concernant ce fait. Néanmoins, nous pouvons imaginer que les campagnes publicitaires qui ont lieu sur les autres réseaux sociaux sont tout à fait possible sur cette plateforme.

Les points forts de TikTok

Créer du lien

Comme tout réseau social, cette plateforme souhaite connecter les utilisateurs entre eux. Certain(e)s ont même réussi à construire une véritable communauté à travers cette application.

Cela peut être aussi un moment de partage amusant avec vos amis et de vous lancer des défis avec les tendances qui circulent sur TikTok, comme chacun tente de reproduire telle chorégraphie ou telle scène de film.

Créativité

Cette application peut pousser à la créativité. Effectivement, certaines vidéos mettent en avant des mises en scène parfois incroyables, des chorégraphies exécutées à la perfection, etc.

Les points négatifs de TikTok

Confidentialité

Lorsque nous nous inscrivons sur un site ou une application, nous lisons que rarement – si ce n’est jamais !, les conditions d’utilisation, la politique de confidentialité, etc.

Depuis les révélations qu’Edward Snowden (un film est disponible si cela vous intéresse), nous savons que nous sommes suivis, écoutés, etc. par nos smartphones et les applications que nous utilisons. Avec TikTok, la politique de confidentialité semble être encore passée à un niveau au-dessus.

Le 27 février 2019, La FTC (Federal Trade Commission, l’équivalent de notre DGCCRF : Direction générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des fraudes) a annoncé que TikTok avait accepté de payer une amende de 5,7 millions de dollars (5 millions d’euros) pour avoir collecté illégalement les données d’enfants de moins de 13 ans. C’est un montant record pour une affaire de données personnelles d’enfants selon le régulateur de la commission. En effet, ce qui a été rapprochée à la plateforme est d’avoir collecté les données de ses utilisateurs de moins de 13 ans sans accord parental, et de ne pas permettre aux parents de faire supprimer les informations enregistrées, alors que la loi américaine l’y oblige.

Début 2020, c’est Steve Huffman, le patron de Reddit (site web communautaire d’actualités sociales) s’exprimait sur l’application en utilisant le terme “parasite” et qu’elle serait “toujours en train d’écouter ses utilisateurs.” Apparemment, leur technologie de tracking est très poussée. Le fondateur de Reddit l’a qualifié “d’effrayante.

Hypersexualisation des mineurs

Comme pour toutes plateformes, les utilisateurs vont chercher à reproduire ce qui “marche” pour obtenir des likes et gagner progressivement en notoriété.

Comme mentionné plus haut, la limite d’âge pour s’inscrire et de 13 ans. Or, nous voyons que la majorité des utilisatrices (puisqu’à plus de 50% ce sont des filles), ont entre 11 et 14 ans. Ces jeunes filles, inspirées par d’autres jeunes filles devenues célèbres sur l’application ou ayant envie de copier leurs stars favorites, n’hésitent pas à exposer plus ou moins leur corps, à se maquiller de manière inadaptée pour leur âge, etc. Nous sommes plongés dans le phénomène d’hypersexualisation (qui, certes, n’est pas nouveau dans notre société) des enfants et surtout des jeunes filles.

Le problème est qu’à cet âge, l’enfant est en plein processus de construction identitaire. Ils/elles se retrouvent dans un monde d’adultes et sont bombardés par la superficialité et le culte de la beauté et du corps, inhérents à notre culture de la télé-réalité. Se montrer sous son meilleur jour, à l’aide de filtre auxquels les utilisateurs répondent par des “t’es trop canon”, “sexy”, etc.

Pédo-pornographie

Si vous tombez sur cet article, c’est peut-être parce que vous vous interrogez sur la possibilité de pédo-pornographie sur TikTok. Effectivement, c’est le point qui fait le plus couler d’encre.

Là où vous aurez des vidéos de jeunes filles avec le ventre à l’air ou avec des vêtements moulants, vous allez avoir des prédateurs sexuels, des utilisateurs qui recherchent ce type de contenu pédo-pornographique. Ces derniers n’hésiteront pas à encourager en allant liker et commenter la vidéo et d’autres iront jusqu’à écrire directement à la jeune utilisatrice pour obtenir plus de contenus cette fois-ci privé, des propositions sexuelles, etc.

Un “réseau de pédophiles”

Le youtubeur Le Roi des Rats a dénoncé ces comportements dans sa vidéo “La face cachée de Tik Tok”, publiée en novembre 2018. Pendant plusieurs jours, il se fait passer pour une adolescente et reçoit alors des dizaines de messages à caractère sexuel. Selon lui, “un réseau de pédophiles” agit sur le réseau social.

Effectivement, la toile regorge de réseaux qu’ils soient pédophiles, terroristes, sectaires, etc. Avec TikTok et son pléthore de vidéos de jeunes filles aux attitudes aguicheuses, il est facile et très probable d’y retrouver un réseaux de pédophiles.

Alors, pour ou contre TikTok ?

Le conseil que je peux vous donner est d’être vigilant(e)s par rapport à cette application. Si ce sont vos enfants qui utilisent la plateforme, accompagnez et éduquez-les à se protéger des prédateurs qui naviguent sur la toile.

Après, si cela peut être un moment de rires en famille, pourquoi pas mais ayez-vous, adulte, l’application sous contrôle dans votre téléphone.

Pour le reste d’entre nous, cette plateforme n’est pas indispensable à votre équilibre personnel. Installez une nouvelle application sur son smartphone va soutenir une consommation plus élevée d’écran. Est-elle nécessaire ?

Aussi, comme pour les autres réseaux sociaux, certains utilisateurs TikTok publient également leurs contenus sur Instagram ou Facebook…Ne pouvons-nous pas demander que ce qui se passe sur TikTok reste sur TikTok comme cet instagrameur américain demande !

tiktok

Autre article similaire :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *